Pertes dans s/Secteur de Vaudesson

De jour en jour, il meure des hommes au sein du régiment tandis que d’autres sont blessés. C’est ainsi qu’entre le 30 octobre et le 25 novembre 15 hommes seront tués et 22 autres blessés (dont certains décèderont des suites de leurs blessures). On s’attarde peu sur eux dans les J.M.O, ce sont les archives départementales et les fiches matricules qui nous en apprennent un peu plus sur ces hommes.

30 octobre 1917

BARDE Fernand – né le 08/08/1897 à St Victor-de-Malcay (Gard) où il exerçait le métier de cultivateur. Incorporé au 112e R.I. en janvier 1915, passé au 76e en avril 1915 et au 403e en octobre 1915.

Tué par éclat d’obus. Inhumé en la Nécropole nationale « Vauxbuin » – Carré D Tb 993

Il a été cité à l’Ordre de la Brigade en septembre 1917 en ces termes :

«  Le 1er septembre, avec quelques grenadiers a défendu avec acharnement un barrage fortement attaqué par l’ennemi. Bon grenadier, de grand sang-froid, grande bravoure, toujours volontaire pour les risques à courir. »

Décoré de la Croix de guerre avec étoile de bronze.

LADET Lucien, Félix, Maurice – né le 02/08/1897 à Orange (Vaucluse) où il exerçait le métier de géomètre. Incorporé au 23e R.I. en janvier 1916. Passé au 403e en mai 1917.

Tué par éclat d’obus. Inhumé en la Nécropole nationale de Vauxbuin – Carré D Tb 995

MERLE Léon, Alexandre – né le 28/04/1897 à Bourg-en-Bresse (Ain) où il exerçait le métier d’agriculteur. Incorporé au 133e R.I. en janvier 1916, passé au 23e R.I. en septembre 1916 et au 403e en mai 1917.

Tué par éclat d’obus – Lieu d’inhumation non connu.

1er novembre

MOYSE Henri – né le 01/09/1895 à Levallois-Perret où il exerçait le métier d’employé de commerce. Incorporé en décembre 1914 au 106e R.I., il rejoint le 403e en mars 1915.

Tué par éclat d’obus. Lieu d’inhumation non connu.

2 novembre

FOURNIER Albert, Louis, Emile – né le 25/03/1894 à Sissonne (Aisne) où il exerçait le métier de tisserand. Incorporé en décembre 1914 au 106e R.I., il rejoint le 403e en mars 1915.

Tué par éclat d’obus. Inhumé en la Nécropole Nationale de Vauxbuin – Carré D Tb 979

8 novembre

Les soldats dont les noms suivent ont tous été ensevelis sous une sape.

BUSSIERE Robert – né le 17/05/1896 à Montluçon (Allier) où il exerçait le métier de maçon. Incorporé en avril 1915 au 105e R.I., passé au 420e R.I. en août 1915, au 36e R.I. en janvier 1916 et au 403e R.I. en juin 1917.

Inhumé en la Nécropole nationale « Vauxbuin » – Carré D Tb 990

CONTA Louis, Sylvain – né le 18/10/1895 à Aubervilliers (Seine St Denis) où il exerçait le métier de menuisier. Incorporé au 89e R.I. en août 1916, passé au 46e R.I. en janvier 1917 et au 403e en septembre 1917.

Inhumé en la Nécropole nationale « Vally-sur-Aisne » – Tb 1147

DUBOIS Maurice, Albert – né le 30/08/1892 à Paris 15e – Il exerçait la profession de tapissier

Incorporé en octobre 1913 à la 7e section d’infirmier, il passe à la 4e section en janvier 1917 et au 130e R.I. en février et rejoint le 403e en juin de la même année.

Inhumé en la Nécropole nationale « Vally-sur-Aisne – Tb 1194

GUENNEC Emile, Marie – Caporal – né le 05/10/1880 au Havre (Seine-Maritime). Sa fiche matricule indique qu’il exerçait la profession de journalier (peut-être à l’époque de son engagement en 1901) mais on retrouve son nom sur la plaque commémorative des employés de Pathé Cinéma à Joinville-le-Pont (où il était domicilié en 1911 et 1912) ainsi que sur celle de Kodac Pathé à Vincennes.

En 1901 il s’engage et est libéré du service en novembre 1909.

Rappelé sous les drapeaux en août 1914 au Régiment d’Infanterie du Havre. Il est blessé par balle en septembre 1914. Il passe au 403e en mars 1915.

Inhumé en la Nécropole nationale de Vailly-sur-Aisne – Tb 1148

Il a été cité à l’Ordre du 403e R.I. en juillet 1917 en ces termes :

«  A assuré la liaison entre les unités engagés sous des tirs de barrage extrêmement violents et rempli avec courage et dévouement des missions périlleuses qui lui ont été confiées pendant l’attaque du 28 avril et les contre-attaques qui ont suivi« 

Décoré de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec étoile de bronze

PELHATE Jean-Louis, Aimable – né le 06/02/1892 à Cambernon (Manche). Il exerçait la profession de domestique.

Incorporé au 36e R.I. en 1913, il passe au 403e en janvier 1916.

Inhumé en la Nécropole nationale de Vailly-sur-Aisne – Tb 1155

PISSON Pierre, Ernest – né le 06/06/1897 à Artigueloutan (Pyrénées Altantiques). Il y était agriculteur.

Incorporé en août 1916, il passe au 403e en septembre 1917.

Inhumé en la Nécropole nationale de Vailly-sur-Aisne – Tb 1156

VENRIES Antoine, Auguste – né le 05/11/1897 à Lauresses (Lot) où il était agriculteur. Incorporé au 122e R.I. en août 1916 et passé au 403e en septembre 1917.

Inhumé en la Nécropole nationale de Vailly-sur-Aisne – Tb 1144

10 novembre

CLEMENT Alphonse, Arthur – né le 13/02/1896 à Langres. Tué à l’ennemi (circonstances non connues) – Lieu de sépulture non connu.

12 novembre

TASTET Pierre – né le 01/02/1897 à Cancares-St Croix (Landes). Il y était laboureur.

Incorporé en août 1916 au 34e R.I., passé au 403e en septembre 1917.

Tué par éclat d’obus. Il a été cité à l’Ordre du régiment en ces termes :

 » Très bon soldat courageux et dévoué ayant au plus haut point le sens du devoir. Tué à son poste au cours d’un bombardement »

Décoré de la Croix de guerre avec étoile de bronze