Bras-sur-Meuse

Venant de Verdun sommes à l’entrée de Bras-sur-Meuse où se trouvait la ferme de « La Folie ». Il n’en restait que des ruines au moment où le 403e y parvient.

C’est par là que le 403e a rejoint, dans la nuit du 27 au 28 mai 1916, ses positions de combats dans le Bois de Nawé.

Secteur ferme "La Folie"

Maurice, Arthur, Anselme PLAIRE

Né le 16 janvier 1881 à Thorigny (Vendée). Il exerçait comme professeur en la commune de Le Tablier (Vendée) où il est domicilié à la déclaration de guerre.

Venu du 116e R.I., il rejoint le 403e R.I. en décembre 1915. Il est alors sergent. Il semble que c’est au sein de ce dernier régiment qu’il sera promu s/Lieutenant de réserve.

Blessé, le 11 juin 1916 lors des combats que le 403e livre à Verdun, il décédera des suites de ses blessures le 21 juillet 1916 en l’hôpital du collège de Saint-Dizier (Haute-Marne)

Il sera cité à l’ordre du régiment en ces termes :

« Pendant un violent bombardement a montré beaucoup de calme et de sang-froid et a maintenu sa troupe en bon ordre par sa belle attitude. Grièvement blessé à Verdun le 11 juin 1916 »

Il a été décoré de la Croix de Guerre avec étoile de bronze

Vers le secteur « Cavaliers de Courcy »

Le régiment est mis au repos entre du 24 au 26 avril à Reims où ils cantonnent dans les caves de champagne suivantes :

  • Le Lt Colonel, l’état-major et la compagnie hors rang caves Mumm (32, rue du Champs de Mars)
  • 1er bataillon : Caves Heidsieck (rue de Bétheny)
  • 2e bataillon : Caves Mumm (Bd Lundy)
  • 3e bataillon : Caves Roederer (rue de Savage)

Dans la soirée (1) le chef de bataillon Lorillot est prévenu par le Lt Colonel Collet que le 1er bataillon relèvera, dans la nuit du 27 au 28 avril et dans le s/secteur Ouest des Cavaliers de Courcy,  le 2e bataillon du 125e R.I.

2 compagnies et 1 compagnie de mitrailleuses assureront cette relève. La 3e cie du bataillon restant dans ses cantonnements (Heidsieck)

Le 27 avril à 4heures, le chef du 1er bataillon va reconnaître son secteur. Il est accompagné de 2 capitaines et du cdt de la 1ère cie de mitrailleuses. Ce secteur est limité à l’Ouest par le boyau Marros et à l’Est par la Grande Kukullo.

Courcy

Les premiers éléments du bataillon quitte les caves Heidsieck à 20h et malgré l’intense activité de l’artillerie allemande, la relève se fait sans incidents.


(1) du 26 avril ?