Mathurin, Marie ANNEZO

Ce jeune soldat a été cité à l’ordre du régiment le 25 juin 1918 en ces termes :

« Bon soldat courageux et dévoué, ayant une haute idée du devoir. Tué à son poste de combat le 27 mai 1918 » – Décoré de la Croix de guerre

Sa famille a payé un lourd tribu à la guerre puisque deux de ses frères sont également morts lors de ce conflit :

Joseph, Marie, né le 22/12/1893 à La Chapelle-Neuve – décédé des suite de ses blessures le 18 octobre 1918 à l’hôpital sanitaire n°39 à Solesmes (Sarthe) et Louis, Marie, né le 31/08/1896 et décédé des suites de ses blessures à Vendresse-Beaulne (Aisne)

Jules, Ernest ABRAHAM

Âgé de 20 ans, ce jeune sergent – grièvement blessé le 21 avril 1917 – est décédé le lendemain des suites de ses blessures à l’ambulance 3/151 de Sacy (Aisne).  Son courage et son sang-froid lui ont valu d’être cité à l’ordre du 403e R.I en ces termes :

« Sous-officier très dévoué. A commandé sa 1/2 section de spécialistes avec beaucoup d’à-propos et de courage. Blessé mortellement au cours de l’attaque du 21 avril 1917 en se mettant complètement à découvert pour s’assurer du bon résultat des engins dont il avait la direction. » 

Décoré de la Croix de guerre avec étoile de bronze.

Charles, Augustin MICHEL

Né en août 1895 à Epernay (Marne) Charles Augustin habitait  à Paris où il exerçait la profession d’imprimeur.

Blessé le 1er septembre 1917 aux combats du « Chemin des Dames », il est décédé des suites de ses blessures le lendemain 2 septembre à l’hôpital d’évacuation n°13 à Courlandon (Marne). Il est inhumé à Cormicy en la nécropole nationale « La Maison bleue ».

Son attitude courageuse au combat lui a valu d’être cité à l’ordre du Grand Quartier Général en ces termes :  » Excellent soldat brave et dévoué. Le 31 août 1917 en recevant l’ordre de mettre sa pièce en batterie sous un tir de barrage extrêmement violent a exécuté cet ordre avec un sang-froid superbe et sans aucun souci du danger. A été grièvement blessé »

Décoré de la Croix de Guerre avec palme et de la Médaille militaire.