DELMACHE Alfred, Léonard

 

Alfred Delmache est né à Londenières, le 26 mai 1881 (Seine-Maritime). A l’époque de son service militaire, il exerçait le métier de garçon-meunier. Canonnier au 11e Régiment d’Infanterie, il sera grièvement blessé lors d’une corvée de ravitaillement le 19 juin 1915 et décédera des suites de ses blessures le même jour dans une des  ambulances de Duisans (Pas-de-Calais) où il avait été transporté. Il est inhumé dans le petit cimetière de sa commune de naissance.

Cité à l’ordre de la 53e Division en ces termes : « Excellent soldat, très grièvement blessé le 19 juin 1915, alors qu’il exécutait une corvée de ravitaillement sous un violent bombardement, est mort de ses blessures »

Il a été décoré de la Croix de Guerre

Maquis du Bourlet 02/09/2017

Chaque année à même époque, les membres de la Fraternelle de la résistance Beauraing-Gedinne, et leurs sympathisants, se retrouvent pour l’hommage aux combattants du maquis du Bourlet. L’émotion était particulière cette année car notre chère présidente « Blanchette », l’âme de notre fraternelle, nous avait quittés le 1er juin dernier ; mais nous sentions sa présence bienveillante à nos côtés.

Comme de coutume c’est aux portes de l’ancien site militaire de Baronville, qui porte désormais le nom de « Quartier Lieutenant Louis Tholomé », que débute cette matinée commémorative.

Nous prenons ensuite la route vers le cimetière de Vonêche pour nous incliner sur la tombe de la famille du Baron d’Huart, famille qui a abrité le maquis dans son domaine au bois du Bourlet…

…avant d’aller nous recueillir sur la tombe où repose notre chère Blanchette et sur laquelle sa petite-fille ainsi que le bourgmestre de Beauraing ont déposé les gerbes.

Moment d’émotion lorsque tous les drapeaux s’inclinent en hommage à cette grande Dame et au son de la Brabançonne.

C’est ensuite devant le monument aux morts de Vonêche que nous nous arrêtons en instant pour honorer les braves de la commune….

…avant de nous retrouver devant la plaque en hommage à Léon Parent, fusillé au fort d’Edegem (Anvers) le 8 décembre 1942 à l’âge de 19 ans…

…puis à l’église de Vonêche pour un office religieux à la mémoire de ceux qui ont lutté et ont donné leur vie pour notre liberté :

Auguste PIERARD – 2e Carabiniers – 26-08-1914
Arthur REMACLE – 2e Grenadiers – 24-10-1914
Louis HANNEUSE – 4e de Ligne – 31-10-1918

Léon PARENT – fusillé à Anvers le 08-12-1915
Jules MOUTON – déporté et décédé à Witten le 27-02-1917
Jules, Victor DEFRÊNE – Tué à Chavignon (Aisne) le 05-06-1940

Les résistants du maquis du Bourlet :

Louis THOLOMÉ – tué le 05-09-1943 au combat de Vonêche
Félix STEIVER – tué le 05-09-1943 au combat de Vonêche
Victor POCHET – décédé en 1945 à Flossenbürg
Fernand DEVILLE – fusillé à Charleroi le 19-11-1943
Norbert SANDRON – abattu à Vresse en mai 1944
Victor MAGNIER – décédé le 15-01-19145 à Reutlingen

…et enfin au bois du Bourlet devant la stèle élevée à la mémoire sur les lieux même où le Lt Louis Tholomé et Félix Steiver ont donné leur vie pour protéger la fuite de leurs camarades.

La journée s’est terminée, comme de coutume, au « Pâchy » à Pondrôme dans une ambiance qui fit honneur à l’esprit et à l’humour de nos anciens de la fraternelle.

Très à l’écoute de l’émouvant discours en souvenir de Blanchette (prononcé par notre secrétaire Catherine Jaspart), notre nouveau président, Georges Colaux, qui a accepté de prendre la lourde succession de Blanchette.